5 astuces pour optimiser son référencement

L’optimisation d’un site est un vrai métier qui nécessite des connaissances dans le domaine pour se démarquer des autres.

La longueur du texte

Pour avoir une chance d’être bien référencé, votre texte doit comporter au moins 500 mots. Si vous avez de la matière, vous pouvez éventuellement monté jusqu’à 2 000 mots. Cependant, il ne faut pas se forcer à atteindre cette limite. Le contenu doit avant tout être intéressant et pertinent pour le lecteur. S’il n’y a plus rien à dire sur le sujet, il est préférable de s’arrêter.

Les mots-clés

Pour optimiser votre contenu, vous devez travailler le champ lexical de votre thème. Vous devez tenter de trouver les mots qui peuvent être tapés par un internaute lorsqu’il effectue une recherche. Ces derniers doivent être inclus dans votre article pour avoir une chance d’apparaître sur sa première page. Cependant, il est désormais formellement interdit de suroptimiser en casant ces mots toutes les deux phrases.

Une méta description pertinente

La méta description est le petit texte qui s’affiche sous un titre lorsque vous effectuez une recherche. Google a tendance à les analyser pour déterminer de quoi votre site va parler. Ainsi, il va vous positionner plus ou moins bien en fonction de celle-ci. Déjà, elle doit comporter une invitation à l’action. Elle doit aussi vaguement résumer ce que les internautes peuvent trouver en cliquant. Veillez à ne pas dépasser les 300 caractères. Au-delà, Google va couper en plein milieu votre méta ou va tout simplement ne pas vouloir l’afficher.

L’utilisation des balises HTML

Votre contenu doit bien entendu être structuré grâce à des titres. Les balises HTML permettent à Google d’analyser rapidement votre site pour vous référencer. Elles doivent donc inclure les mots les plus importants de votre contenu. Les titres doivent être balisés avec H1, H2 et H3. Mettre en gras est possible grâce à la balise strong, etc.

L’optimisation des images

Pour donner envie de lire à vos lecteurs, vous allez sans doute avoir l’idée d’ajouter des photos pour illustrer vos propos. Peu de personnes pensent au fait qu’il faut aussi référencer ses images puisqu’elles vont être autant analysées par Google que le texte pur. Ainsi, l’image doit avoir un poids inférieur à 100ko et elle doit être entourée de la balise alt avec un mot clé.